Cet article date de plus de trois ans.

Disparition du sous-marin Juan : la gronde des familles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Disparition du sous-marin Juan : la gronde des familles
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le sous-marin San Juan a-t-il été victime d'explosion ? Un bruit anormal aurait été enregistré quelques heures après le premier appel. Cela fait désormais huit jours que les 44 marins n'ont donné aucune nouvelle. Dans les familles, l'angoisse et la colère grandissent.

Avions et bateaux quadrillent sans relâche la zone où le sous-marin San Juan a été localisé pour la dernière fois, le mercredi 15 novembre. Huit jours plus tard, les chances de retrouver vivants les 44 membres de l'équipage sont très réduites. La marine argentine a annoncé qu'un bruit d'explosion avait été annoncé quelques heures après leur premier appel, dans le périmètre où le sous-marin a disparu.

L'espoir disparait peu à peu

Jusqu'à présent, les réserves d'oxygène étaient la principale préoccupation des familles. Avec l'annonce de l'explosion, les familles sont désormais dévastées. Certains sont évacués en ambulance, d'autres laissent évacuer leur colère. "Ils ont tué mon frère", hurle un jeune argentin sur le siège d'une voiture. Ce jeudi soir, les familles sont toujours réunies sur la base navale pour prier pour les membres d'équipage.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition d'un sous-marin argentin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.