Cet article date de plus de neuf ans.

Le déficit budgétaire américain au plus bas depuis la crise de 2008

Le trou des finances de l'Etat fédéral ne représente plus que 4,1% du produit intérieur brut (PIB).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain Barack Obama le 30 octobre 2013 à Boston, dans le Massachusetts (Etats-Unis). (JEWEL SAMAD / AFP)

Du jamais vu depuis cinq ans. Le déficit public des Etats-Unis a connu une baisse spectaculaire en 2013 et atteint son plus bas niveau depuis la crise financière de 2008, en dépit d'un climat de guérilla politique sur le budget américain. Le trou des finances de l'Etat fédéral ne représente plus que 4,1% du produit intérieur brut (PIB) sur l'exercice achevé fin septembre, selon les chiffres publiés mercredi 30 octobre par le Trésor américain et le Bureau du budget de la Maison Blanche (OMB). Il s'élevait à 7% en 2012.

En un an, le déficit budgétaire de la première puissance économique mondiale a ainsi fondu de 37,5% pour s'établir à 680,3 milliards de dollars (495,6 milliards d'euros). Il passe pour la première fois depuis cinq ans sous la barre symbolique des 1 000 milliards (728 milliards d'euros). L'effort budgétaire dépasse les prévisions de la Maison Blanche, qui tablait sur un déficit à 6%. "Sous le mandat du président Obama, le déficit de la nation a reculé au cours des quatre années passées au rythme le plus rapide depuis la deuxième guerre mondiale", se sont félicités le secrétaire au Trésor et la directrice de l'OMB.

De nouvelles coupes budgétaires prévues

Toutefois, l'administration Obama n'est pas entièrement comblée et a de nouveau appelé mercredi à remplacer les coupes automatiques (le "sequester") par un plan de "réformes structurelles". Il permettrait, selon elle, de générer des économies sans freiner la croissance.

La tâche ne s'annonce pas aisée. Les Etats-Unis sortent tout juste d'une profonde crise politico-budgétaire qui a paralysé le gouvernement pendant les quinze premiers jours d'octobre. L'accord trouvé entre démocrates et républicain est provisoire : le plafond de la dette n'est suspendu que jusqu'au 7 février, tandis que l'Etat n'est financé que jusqu'à la mi-janvier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget américain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.