Saga : Jackie Kennedy, une femme d'influence

Une équipe de France 2 revient sur l'histoire de la première dame la plus emblématique du XXe siècle.

France 2
Un président des États-Unis populaire par la grâce d'une épouse qui attire toute la lumière. C'est la belle histoire que nous donnaient à voir John et Jackie Kennedy. Claude du Granrut se confie sur celle qu'on appela la fiancée de l'Amérique et qui fut son amie quand elles avaient 20 ans. "Je ne dis pas qu'elle était belle, mais elle avait quelque chose. Et puis elle était très intelligente, elle savait se mettre en valeur, elle savait ce qu'elle voulait. Elle n'était pas l'épouse de, c'est lui qui était l'époux de", explique Claude De Granrut.

Une Jackie très politique

A la présidentielle de 1960, John Kennedy fait d'elle son atout charme. Jackie est plus politique qu'il n'y parait, plus influente qu'on ne la dit. Dans l'Amérique de la ségrégation raciale, un jour où le leader noir Martin Luther King est emprisonné, Jackie Kennedy met au défi son mari d'être un grand homme et de faire sortir le leader de prison. A sa sortie de prison, le père de Martin Luther King affirme qu'il votera désormais démocrate à une époque où le vote des afros-Américains allaient par tradition au camp républicain. Le 22 novembre 1963, c'est la tragédie, le président est assassiné. Aux funérailles, c'est elle qui demande à son petit garçon de trois ans de saluer la dépouille du président. Des images qui la font entrer dans l'histoire pour l'éternité.
Le JT
Les autres sujets du JT