Qui est l'agent double qui a permis de déjouer un attentat contre un avion ?

Infiltré au sein d'Al-Qaïda, il s'était porté volontaire pour porter un engin explosif dans ses sous-vêtements et l’actionner en plein vol à bord d’un avion de ligne à destination des Etats-Unis. 

L\'attentat-suicide déjoué en avril contre un appareil à destination des Etats-Unis visait ce type d\'avion de ligne.
L'attentat-suicide déjoué en avril contre un appareil à destination des Etats-Unis visait ce type d'avion de ligne. (JONATHAN ERNST / REUTERS)

Voilà qui ne va pas plaire au Renseignement américain, lui qui voulait à tout prix éviter les fuites dans cette affaire. Jeudi 10 mai, plusieurs médias ont révélé de nouvelles informations concernant l'agent des services secrets saoudiens infiltré au sein d'Al-Qaïda et qui a permis d'empêcher un attentat suicide dans un avion de ligne à destination des Etats-Unis en avril.

Cet agent était introduit au sein d’Aqpa (Al-Qaïda dans la péninsule arabique), la branche yéménite du réseau terroriste. Il s'était porté volontaire pour porter un engin explosif dans ses sous-vêtements et l’actionner en plein vol à bord d’un avion de ligne à destination des Etats-Unis. Il s'était finalement enfui et avait remis la bombe à des officiers de la CIA. Que sait-on de nouveau ?  

• Un ancien djihadiste "retourné"

Selon CNN, l'homme est un sympathisant jihadiste "retourné il y environ un an" par les services saoudiens. "L'agent a été envoyé au Yémen après que les Saoudiens ont eu vent par des informateurs (...) qu'un nouveau projet d'Aqpa était en préparation", explique la chaîne de télévision sur son site internet (lien en anglais). Les services saoudiens ont ensuite prévenu leurs homologues yéménites et américains qu'ils avaient une "taupe" au sein d'Al-Qaïda.

• Il possédait un passeport britannique

La chaîne ABC (lien en anglais) rapporte par ailleurs que cet ancien sympathisant jihadiste possède la nationalité britannique. Un détail qui a eu son importance puisqu'Al-Qaïda espérait que disposer d'un passeport britannique facilite l'entrée de cet homme aux Etats-Unis.

• Il avait subi un entraînement spécial

Après s'être porté volontaire pour mener cet attentat-suicide, l'agent double a reçu une préparation spéciale dans un camp au Yémen, indique CNN. "Il a été entraîné à passer les contrôles de sécurité et à se comporter de manière à ne pas éveiller les soupçons. (...) Il a su convaincre Al-Qaïda qu'il était vraiment prêt à remplir cette mission", affirme ainsi une source proche du dossier à la chaîne.