Pérou : le candidat de gauche radicale Pedro Castillo proclamé vainqueur de la présidentielle

Un mois après le scrutin du deuxième tour, Pedro Castillo a battu sa rivale de droite populiste avec 50,12% des voix. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pedro Castillar, au centre, célèbre avec sa colistière Dina boluarte, sa victoire à la présidentielle péruvienne le 19 juillet 2021 à Lima (Pérou). (GUADALUPE PRADO / AP)

Fin du suspens. Le candidat de la gauche radicale, Pedro Castillo, a été proclamé lundi 19 juillet vainqueur de l'élection présidentielle au Pérou par l'autorité électorale. L'annonce prend place plus d'un mois après le scrutin du deuxième tour qui l'opposait à la candidate de la droite populiste Keiko Fujimori.

L'autorité électorale chargée d'examiner les recours a ainsi confirmé les résultats délivrés il y a plusieurs semaines par l'Organe national du processus électoral (ONPE). A l'issue du dépouillement de 100% des bulletins de vote, l'ONPE avait donné Pedro Castillo, 51 ans, vainqueur avec 50,12% des voix, contre 49,87% des suffrages à sa rivale, Keiko Fujimori, 46 ans.

Peu avant l'annonce du résultat définitif, la fille de l'ancien président autoritaire Alberto Fujimori, qui avait insinué début juillet qu'elle ne reconnaîtrait pas la victoire de son concurrent, a fait volte-face lors d'une conférence de presse. La mission d'observation de l'OEA, les Etats-Unis et l'Union européenne ont estimé que le scrutin au Pérou avait été libre et transparent. Pedro Castillo prendra ses fonctions le 28 juillet, jour de l'expiration du mandat du président intérimaire Francisco Sagasti.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.