Paraguay : près de 80 prisonniers appartenant à une organisation criminelle s'évadent par un tunnel

Les autorités ont annoncé le limogeage du directeur de la prison ainsi que l'arrestation de dizaines de gardiens.

La ministre de la Justice paraguayenne Cecilia Perez lors d\'une conférence de presse sur l\'évasion de détenus de la prison Pedro Juan Caballero, le 19 janvier 2020 à Asuncion.
La ministre de la Justice paraguayenne Cecilia Perez lors d'une conférence de presse sur l'évasion de détenus de la prison Pedro Juan Caballero, le 19 janvier 2020 à Asuncion. (NORBERTO DUARTE / AFP)

Près de 80 prisonniers, pour la plupart membres de la plus importante bande de trafiquants d'armes et de drogue du Brésil, se sont évadés dimanche 19 janvier d'une prison au Paraguay par un tunnel creusé par les détenus, ont annoncé les autorités. Selon une porte-parole de la police, cette évasion a été permise par les gardiens.

"Ils ont aménagé un tunnel comme on peut en voir dans les films, avec un éclairage intérieur, à partir de sanitaires de la prison", a expliqué la commissaire. "C'est un travail de plusieurs semaines. Il est évident que le personnel savait et n'a rien fait", a estimé de son côté la ministre de la Justice Cecilia Perez.

Des fugitifs "extrêmement dangereux"

Les autorités ont ainsi annoncé le limogeage du directeur de l'établissement pénitentiaire ainsi que l'arrestation de dizaines de gardiens. Les fugitifs, a fait savoir la ministre, sont "extrêmement dangereux". Il s'agit de près de 80 prisonniers paraguayens et brésiliens, en majorité membres de l'organisation Primer Comando de la Capital, qui avaient participé à un massacre entre bandes rivales à la prison de San Pedro le 16 juin 2019.