Les Bahamas : l'île d'Abaco, détruite par l'ouragan Dorian, se vide

Les Bahamas se préparent à faire face à une longue crise humanitaire une semaine après le passage dévastateur de l'ouragan Dorian.

FRANCEINFO

Aux Bahamas, après le passage de l'ouragan Dorian, des milliers d'habitants de l'île d'Abaco souhaitent quitter les zones dévastées afin de rejoindre la capitale Nassau. Sur le port de Marsh Harbour, un cargo qui apporte des vivres et de l'eau est approché par des centaines de personnes qui voudraient y embarquer. Une foule parfois désobéissante au point que les militaires sont déployés pour tenter d'encadrer les choses et éviter la désorganisation. Les femmes et leurs enfants sont les premiers choisis afin de monter à bord.

Bientôt une île fantôme

Épuisés et en colère, les pères de famille veulent eux aussi embarquer, certains y arrivent. Mais pour les célibataires, c'est plus compliqué. Le capitaine n'accepte pas plus de 300 personnes. "Je suis très contente de partir. Ça va être terrible ici", confie une sinistrée. Le bateau de marchandises mettra environ onze heures afin de rallier Nassau. Sur l'île, des sinistrés veulent reconstruire leur villa face à l'océan. Mais le gouvernement veut vider l'île d'Abaco de sa population. Les premiers avions de plus de 70 places arrivent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne de Marsh Harbour (Bahamas), le 5 septembre 2019.
Vue aérienne de Marsh Harbour (Bahamas), le 5 septembre 2019. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)