La tempête Humberto arrive aux Bahamas, déjà dévastées par Dorian

La tempête pourrait affecter la distribution de l'aide humanitaire à Abaco et Grand Bahama, où les dégâts provoqués par l'ouragan Dorian sont colossaux.

Une femme marche sur la plage de Nassau, aux Bahamas, alors qu\'une tempête arrive, le 12 septembre 2019.
Une femme marche sur la plage de Nassau, aux Bahamas, alors qu'une tempête arrive, le 12 septembre 2019. (ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)

Les Bahamas vont-elles être de nouveau frappées de plein fouet ? Une tempête tropicale, baptisée Humberto, s'approchait dans la nuit de vendredi à samedi 14 septembre du nord de l'archipel, déjà dévasté début septembre par l'ouragan Dorian, lequel a été cité comme un exemple de "crise climatique" par le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.

Selon le Centre national des ouragans américain (NHC), Humberto se trouvait samedi à 3 heures GMT (5 heures en France) à l'est de l'île d'Abaco et se déplaçait lentement vers le nord-ouest. Un avis de tempête a été émis pour tout le nord-ouest des Bahamas, dont l'île de New Providence qui abrite la capitale Nassau, ainsi que les îles d'Abaco et de Grand Bahama, déjà ravagées par Dorian.

Ralentir l'aide humanitaire

Selon le NHC, Humberto se transformera probablement en ouragan "d'ici deux ou trois jours". Il remontera ce week-end et en début de semaine prochaine vers le nord, en longeant la côte est de la Floride. Le chef des services météorologiques des Bahamas, Trevor Basden, a évoqué des vents de 100 km/h et de fortes pluies, entre 5 et 15 cm d'eau, qui pourraient provoquer des inondations sur des sols déjà saturés après le passage de Dorian il y a une dizaine de jours.

La tempête pourrait également affecter la distribution de l'aide humanitaire à Abaco et Grand Bahama. Les aéroports de ces deux îles ont rouvert mais les vols commerciaux y sont limités. "Le mauvais temps va ralentir les opérations logistiques" alors qu'Abaco a "grand besoin d'essence et d'eau", a prévenu le porte-parole de l'Agence bahaméenne des situations d'urgence (Nema), Carl Smith.