Bahamas : les sinistrés de l'ouragan Dorian ont tout perdu

Aux Bahamas, le bilan provisoire du passage de l'ouragan Dorian s'est alourdi à au moins 30 morts. Pour le Premier ministre, qui s'est rendu sur place, cette catastrophe a provoqué une "dévastation" qui va durer des générations. C'est sur les îles Abacos, au nord de l'archipel, que les dégâts sont les plus importants.

FRANCE 2

L'eau des Bahamas reprend ses couleurs paradisiaques, mais l'île est dévastée. Les quartiers de la ville de Marsh Harbour, au nord de l'archipel, sont encore cernés par les eaux. Il faut chercher au détour des rues pour trouver des habitants. Une famille et leurs voisins s'entassent avec des enfants. La famille se nourrit sur les provisions d'avant l'ouragan. C'est l'eau de pluie qui lave le linge.  

Un paysage de désolation

Dans la ville, les supermarchés sont pris d'assaut. Les habitants emportent du sucre, des conserves et des rouleaux d'essuie-tout. Vendredi matin, des policiers et des militaires patrouillaient dans les rues pour éviter que la catastrophe vire au chaos. L'île était connue pour ses belles marinas. Les bateaux sont aujourd'hui posés sur terre comme des jouets. Marsh Harbour est devenu une ville fantôme, dans laquelle après le choc de l'ouragan, les habitants comprennent qu'ils ne pourront pas rester. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne de Marsh Harbour (Bahamas), le 5 septembre 2019.
Vue aérienne de Marsh Harbour (Bahamas), le 5 septembre 2019. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)