Nicaragua : Daniel Ortega réélu une quatrième fois

Publié Mis à jour
nicaragua bon
franceinfo
Article rédigé par
B. Mousset, N. Pagnotta - franceinfo
France Télévisions

Joe Biden a qualifié la réélection de Daniel Ortega, plébiscité pour la quatrième fois à la tête du Nicaragua, de "comédie". Le président américain menace ce pays d'Amérique centrale de sanctions.

Bien avant l'annonce des résultats de l'élection présidentielle au Nicaragua, les partisans de Daniel Ortega ont célébré, dimanche 7 novembre, dans les rues de la capitale, Managua, la victoire de leur héros. Une élection jouée d'avance dans un pays où la démocratie est inexistante, ses supporteurs croient toujours en leur guide : "Nous fêtons la continuité de la révolution. Avec lui, nous aurons davantage de projets sociaux pour le peuple". Le ticket gagnant du scrutin est composé de Daniel Ortega, président pour la quatrième fois, et son épouse Rosario Murillo, vice-présidente depuis quatre ans. À 74 ans, l'ancien guérillero sandiniste âgé de 74 ans est l'un des plus vieux dirigeants du monde.

100 000 exilés au Costa Rica

Il a fait du Nicaragua une dictature. Ses ennemis sont nombreux et ses discours toujours provocateurs : "Qui punit les Européens et les Américains pour leur violation des droits de l'Homme ?" Au Costa Rica, pays voisin, 100 000 Nicaraguayens y ont trouvé refuge et les anti-Ortega y ont dénoncé une farce électorale. La communauté internationale a condamné la réélection du couple Ortega. La Russie et le Venezuela seulement ont reconnu leur victoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.