Cet article date de plus de neuf ans.

Mitt Romney promet d'abroger l'Obamacare, sous les huées

La promesse du candidat républicain a été très mal reçue mercredi au congrès annuel de la Ligue américaine pour la défense des droits des personnes de couleur (NAACP).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mitt Romney s'adressait à un public majoritairement afro-américain mercredi 11 juillet 2012, à Houston (Etats-Unis). (RICHARD CARSON / REUTERS)

Mitt Romney avait peut-être mal choisi son public. Le candidat du Parti républicain à l'élection présidentielle aux Etats-Unis, s'est fait méchamment huer mercredi 11 juillet, à Houston (Texas), lorqu'il a promis d'abroger l'Obamacare, la réforme du système de la santé de Barack Obama, récemment approuvée par la Cour suprême. Il s'exprimait à l'occasion du congrès annuel de la Ligue américaine pour la défense des droits des personnes de couleur (NAACP). Mais ce groupe majoritairement afro-américain, compte parmi les soutiens les plus fidèles d'Obama.

"Je vais éliminer les programmes très onéreux et non essentiels, et cela inclut l'Obamacare", a déclaré Mitt Romney, déclenchant la colère de la salle.

Il s'est aussi fait huer lorsqu'il a affirmé que le président sortant avait promis de créer des emplois, mais qu'il ne respecterait pas cet engagement : "Il ne le fera pas, il ne le peut pas et son bilan des quatre dernières années le prouve."  Nouveaux sifflets lorsqu'il a déclaré : "Si vous voulez un président qui améliorera les choses pour la communauté afro-américaine, vous l'avez devant vous." Selon les sondages, Barack Obama séduit 90% de l'électorat noir aux Etats-Unis.

Mitt Romney a cependant obtenu des applaudissements à d'autres moments de son discours, et son auditoire s'est levé pour le saluer à la fin de son intervention.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.