Bill Gates quitte la tête du conseil d'administration de Microsoft

Le cofondateur du groupe va rester membre de ce conseil, mais avec un nouveau rôle de "conseiller technologique". Par ailleurs, Satya Nadella devient directeur général de Microsoft.

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, le 21 janvier 2014 à New York (Etats-Unis).
Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, le 21 janvier 2014 à New York (Etats-Unis). (DON EMMERT / AFP)

Une page se tourne pour Microsoft. Bill Gates, le cofondateur du groupe américain, va quitter la présidence du conseil d'administration pour prendre des fonctions de "conseiller technologique". Le géant informatique s'est également trouvé un nouveau directeur général pour remplacer Steve Ballmer : Satya Nadella.

Après cette annonce, la valeur de l'action Microsoft a augmenté de 1,29%, à 36,95 dollars dans les premiers échanges à la Bourse de New York.

Quelles sont les raisons du départ de Bill Gates ?

Concrètement, Bill Gates "consacrera davantage de temps à l'entreprise [un tiers de son temps, selon lui], en aidant Nadella dans la définition de technologies et de produits", selon un communiqué de Microsoft. Le créateur de Microsoft reste membre du conseil d'administration, qui sera désormais présidé par un de ses membres indépendants, John Thompson.

"Depuis octobre dernier, de nombreuses sources financières faisaient état de pressions sur Bill Gates", raconte le HuffingtonPost.fr, qui précise : "Trois actionnaires, dont l'identité n'a jamais pas été dévoilée, jugeaient que le fondateur faisait trop d'ombre à la société." Selon le site internet, le cours de l'action Microsoft stagne depuis dix ans et les actionnaires reprochaient à Gates de mettre "davantage en valeur son activité philanthropique plutôt que l'entreprise" et d'empêcher la société d'aller de l'avant.

Bill Gates, âgé de 58 ans, avait créé Microsoft en 1975 dans un garage avec son ami d'enfance Paul Allen. Il en avait été le premier directeur général jusqu'en 2000, où il avait cédé sa place à Steve Ballmer tout en conservant la tête du conseil d'administration. 

Qui est le nouveau dirigeant de Microsoft ?

Le directeur général du géant américain Steve Ballmer est remplacé par Satya Nadella. Cet Indien de 46 ans, jusqu'ici chargé des activités à destination des entreprises et d'informatique dématérialisée (ce que l'on appelle le "cloud"), succède avec effet immédiat au DG, qui avait annoncé l'été dernier son intention de quitter ses fonctions.

Le nouveau directeur général de Microsoft, Satya Nadella, sur une photo publiée par le groupe le 4 février 2014, jour de l\'annonce de sa nomination. 
Le nouveau directeur général de Microsoft, Satya Nadella, sur une photo publiée par le groupe le 4 février 2014, jour de l'annonce de sa nomination.  (HO / MICROSOFT)

"Durant cette période de transformation, il n'y a pas de meilleure personne pour diriger Microsoft que Satya Nadella", a commenté Bill Gates mardi, décrivant une personne "ayant prouvé ses qualités de dirigeant, avec de profondes compétences en ingénierie, une vision pour l'entreprise et la capacité de rassembler les gens".

"De grandes opportunités attendent Microsoft, mais pour les saisir, nous devons nous recentrer clairement, plus rapidement, et continuer à nous transformer", a estimé pour sa part Satya Nadella. Dans un e-mail envoyé aux employés de l'entreprise, publié par Business Insider (article en anglais), le nouveau patron "se souvien(t) de (son) tout premier jour à Microsoft, vingt-deux ans auparavant". Et de poursuivre : "Je suis là pour les mêmes raisons, je pense, que quiconque qui rejoint Microsoft : pour changer le monde grâce à la technologie qui permet à tous de faire des choses incroyables."

Dans un tweet, l'entreprise met en avant cette citation du nouveau patron : "Notre industrie n'est pas celle qui respecte la tradition, elle ne respecte que l'innovation."