Cet article date de plus d'un an.

Mexique : l'un des fils du narcotrafiquant "El Chapo" Guzman arrêté

Ovidio Guzman est soupçonné par les autorités mexicaines de diriger une faction liée au cartel du Pacifique.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une image d'Ovidio Guzman, fils du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman, issue d'une vidéo datée du 17 octobre 2019. (HO / CEPROPIE / AFP)

Les autorités mexicaines ont arrêté, jeudi 5 janvier, Ovidio Guzman, fils du baron de la drogue emprisonné aux Etats-Unis Joaquin "El Chapo" Guzman, a annoncé Luis Cresencio Sandoval, secrétaire à la Défense nationale mexicain. Le fils du célèbre trafiquant de drogue a été capturé dans la ville de Culiacan, dans le nord-ouest du pays.

Il a été transféré à bord d'un avion de l'armée de l'air jusqu'à Mexico où il a été conduit dans le bureau d'un procureur spécialisé dans le crime organisé. L'arrestation d'Ovidio Guzman, 32 ans, a déclenché d'intenses échanges de coups de feu entre les forces de police et des hommes en armes à Culiacan, et d'incendies de véhicules. Un garde national a été tué et 28 personnes hospitalisées, a déclaré le gouverneur de l'Etat de Sinaloa, Ruben Rocha. 

Joe Biden attendu au Mexique

Ovidio Guzman est accusé de diriger la faction Los Menores, liée au cartel du Pacifique (autre nom du cartel de Sinaloa), a précisé le secrétaire à la Défense nationale. Il a été fondé il y a quatre décennies par "El Chapo", emprisonné à vie aux Etats-Unis.

Cette arrestation intervient trois jours avant l'arrivée au Mexique du président américain, Joe Biden. Les Etats-Unis offraient cinq millions de dollars pour la capture des fils de Joaquin "El Chapo" Guzman. Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, a nié que cette arrestation soit un geste de son gouvernement à l'égard de Washington, et exclu toute extradition "express" d'"El Raton".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.