Par respect pour les transsexuels, les formules "monsieur" et "madame" bannies d'une université américaine

La décision a été prise par la directrice du centre doctoral de la City University of New York, par respect pour les transsexuels.

Une file d\'attente devant la City University of New York (CUNY), le 23 avril 2010. 
Une file d'attente devant la City University of New York (CUNY), le 23 avril 2010.  (SHANNON STAPLETON / REUTERS)

Désormais, à la City university of New York (CUNY), il faudra non seulement connaître le nom des élèves, mais aussi leurs prénoms. La directrice du centre doctoral vient en effet de demander à l'administration et aux professeurs de ne pas utiliser les termes "monsieur" ou "madame" dans leur correspondance avec les étudiants, selon un article du Wall Street Journal (article payant) repéré, vendredi 30 janvier, par Slate

Ne pas offenser les personnes transsexuelles

Pour Louise Lennihan, l'objectif est de ne pas offenser les personnes transsexuelles, et de ne pas immédiatement préjuger du fait qu'un prénom féminin correspond forcément à une femme et inversement. Cette note interne a été envoyée en ce début d'année aux professeurs et employés de ce centre universitaire qui accueille environ 5 000 étudiants au niveau master et doctorat.

Evidemment, les réactions n'ont pas manqué. Certains professeurs ont critiqué cette règle dans un éditorial intitulé "Master en débilité à CUNY"  dans le New York Daily News (en anglais), rappelant que "les universités ne devraient pas tenter de lutter contre les discriminations en modifiant la langue".