Le Venezuela expulse trois agents consulaires américains

Le président vénézuélien Nicolas Maduro les accuse d'avoir rencontré des étudiants protestataires.

Des étudiants protestent contre le gouvernement vénézuélien à Caracas, le 16 février 2014.
Des étudiants protestent contre le gouvernement vénézuélien à Caracas, le 16 février 2014. (JUAN BARRETO / AFP)

"Qu'ils aillent conspirer à Washington !" Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a annoncé, dimanche 16 février, l'expulsion de trois agents consulaires des Etats-Unis. Il les accuse d'avoir rencontré des étudiants protestataires. Le pays est, depuis deux semaines, le théâtre de manifestations étudiantes dont l'une, mercredi 12, s'est achevée par de violentes échauffourées qui ont fait trois morts et plus de 60 blessés.

"J'ai donné l'ordre au ministre des Affaires étrangères de déclarer persona non grata et de procéder à l'expulsion de trois agents consulaires américains de l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique. Qu'ils aillent conspirer à Washington !", a déclaré Nicolas Maduro sur les chaînes nationales de radio et télévision.

Plus tôt, le gouvernement vénézuélien a accusé les Etats-Unis d'essayer de "soutenir et légitimer des tentatives de déstabilisation de la démocratie vénézuélienne". Il répliquait ainsi au secrétaire d'Etat américain, John Kerry, qui avait condamné la "violence insensée" exercée contre les manifestants.