Cet article date de plus de neuf ans.

Le scénariste de "Lincoln" s'excuse pour "15 secondes" d'erreur historique

Dans le film, quatre élus du Connecticut s'opposent à l'abolition de l'esclavage. Or, historiquement, ils avaient voté pour le texte.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lincoln de Steven Spielberg est nomminé 12 fois pour les oscars 2013.  (DAVID JAMES/SIPA)

15 petites secondes d'erreur historique et des excuses en bonne et due forme. Le scénariste de Lincoln, Tony Kushner, grand favori des Oscars avec 12 nominations, a fait profil bas vendredi 8 février. Dans le film, quatre élus du Connecticut s'opposent à l'abolition de l'esclavage. Or ils avaient voté pour le texte.

Un "drame historique" qu'il faut différencier de l'Histoire


Ces excuses ont été présentées après les reproches d'un élu américain du Connecticut. Joe Courtney "a raison quand il dit que les quatre membres de la délégation du Connecticut (nord-est) ont voté pour l'amendement" qui a aboli l'esclavage aux Etats-Unis, a reconnu le scénariste dans un courrier rendu public vendredi. "Nous avons changé le vote de deux membres de la délégation, et nous avons donné des nouveaux noms aux personnes qui ont mis leurs bulletins dans l'urne, pour ne pas attribuer ce vote à des personnes réelles", explique-t-il. Tony Kushner souligne que l'erreur n'altère en rien le sens du film, un "drame historique" qu'il faut différencier selon lui de l'Histoire.

Le scénariste ajoute toutefois ironiquement être "désolé si quelqu'un dans le Connecticut s'est senti insulté par ces 15 secondes du film" reprochant à l'élu de faire référence aux Oscars, "une brillante manière de se faire connaître".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.