Cet article date de plus de huit ans.

Le Nugtella, du Nutella au cannabis en vente en Californie

Cette pâte à tartiner un peu spéciale n'est légalement accessible qu'aux personnes possédant une "carte de marijuana médicinale".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Nugtella reprend un packaging, un logo et un nom quasi-identiques à la pâte à tartiner Nutella. Sauf que ce produit, trouvable en Californie (Etats-Unis) contient de l'huile cannabis. (JOHANNA LEGUERRE / AFP)

Il reprend le même nom, à une lettre près. Un logo quasi-identique. La même couleur. La même texture. Mais le Nugtella n'est pas une simple copie du Nutella, rapporte lundi 19 août le site américain The huffington Post (en anglais). Cette pâte à tartiner au chocolat qui vient d'être commercialisée en Californie (Etats-Unis) contient un ingrédient que vous ne risquez pas de trouver dans le pot qui se trouve dans votre placard : l'huile de cannabis. Le nom Nugtella est d'ailleurs une contraction de l'argot anglais nug (qui désigne de la marijuana de qualité supérieure) et de "Tella", du célèbre produit du groupe italien Ferrero.

Le Nugtella, produit par Organicares, un dispensaire de marijuana médical situé à San José, ne viole pas la loi. En effet, en Californie, la culture et la consommation de cannabis sont autorisées pour les patients qui souffrent de certaines maladies graves comme le sida ou le cancer. Alors sur Instagram, le dispensaire en profite pour donner des idées de recettes aux plus gourmands, comme des macarons, des brownies ou encore un cheesecake au Nugtella. Le quotidien anglais Los Angeles Times (en anglais) précise qu'Organicares commercialise d'autres aliments contenant du cannabis. Il vend par exemple du beurre de cacahuètes à la marijuana. Mais tout le monde ne peut pas en acheter. Ces produits ne sont légalement accessibles qu'aux personnes possédant une "carte de marijuana médicinale" délivrée par un médecin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.