Le Chili surpris par deux éruptions du volcan Calbuco, endormi depuis 43 ans

Le gouvernement a décrété l'alerte rouge, depuis mercredi, dans le sud du pays. La population vivant jusqu'à 20 km autour du volcan a dû être évacuée.

Une colonne de fumée s\'élève au-dessus du volcan Calbuco, au Chili, le 22 avril 2015.
Une colonne de fumée s'élève au-dessus du volcan Calbuco, au Chili, le 22 avril 2015. (RAFAEL ARENAS / REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il n'y a aucune victime, mais beaucoup de peur. Le gouvernement chilien a décrété l'alerte rouge après une première éruption violente et inattendue du volcan Calbuco (sud), inactif depuis 43 ans. Mercredi, ordre a été donné d'évacuer la population dans un rayon de 20 km aux alentours du volcan, avant une seconde éruption, dans la nuit du jeudi 23 avril.

L'alerte rouge concerne les villes de Puerto Montt et Puerto Varas, situées dans la région de Los Lagos, à environ 1 300 km au sud de Santiago. Les autorités ont, par ailleurs, décidé d'instaurer "l'état d'exception pour catastrophe dans la province de Llanquihue et la commune de Puerto Octay" proches du volcan, a annoncé le ministre de l'Intérieur Rodrigo Peñailillo. L'armée prendra donc temporairement le contrôle de ces zones. 

Une "éruption assez explosive"

L'éruption, qui a démarré vers 18 heures, heure locale, (22 heures à Paris), est survenue par surprise, aucun début d'activité n'ayant été enregistré ces derniers jours. Cela a été une "éruption assez explosive", a raconté le vulcanologue Gabriel Orozco, du Service national de géologie et de mines (Sernageomin), à la télévision nationale.

"Actuellement, la colonne éruptive a une hauteur d'environ 10 km, ou un peu plus, a-t-il ajouté. Cette éruption va faire retomber une grande quantité de cendresLe risque principal est que cette colonne s'effondre" sur les rivières avoisinantes.

Alerte en Argentine

L'alerte a également été donnée dans le sud de l'Argentine. Les autorités de la ville de Bariloche, située à seulement 100 km du volcan, ont pris des mesures d'urgence en prévision de la possible arrivée des cendres produites par l'éruption. La défense civile de cette ville, située à 1 630 km au sud de Buenos Aires, a suspendu les cours dans les écoles et a réquisitionné les établissements sanitaires pour faire face à toute urgence liée à l'éruption.

"Etant donné la vitesse et la direction du vent, on estime que les cendres volcaniques arriveront sur Bariloche et sa région dans les prochaines heures", assure le quotidien local La Cordillera.