LA PHOTO. La candidate Clinton en pleine Hillarymania

Candidate à la primaire démocrate dans la course à la Maison Blanche, Hillary Clinton, 68 ans le 26 octobre 2015, court les estrades d'Etat en Etat. Le sourire aux lèvres, elle évite toute référence à son principal rival, le sénateur du Vermont Bernie Sanders, qu'elle a dominé lors du premier débat télévisé. Le hit du moment: se laisser griser par l'Hillarymania qui se répand chez ses supporteurs.

Hillary Clinton prononce un discours devant un public «latino» tapageur et enthousiaste. Elle s\'essaye à quelques mots d\'espagnol: «I\'m tu Hillary» (Je suis ton Hillary), lance-t-elle, promettant de poursuivre son apprentissage de la langue. «Vous n\'êtes ni des étrangers ni des intrus... l\'immigration est bonne pour l\'Amérique, elle a construit notre pays», conclut Mme Clinton, avant de découvrir, hilare, une réalisation capillaire à son effigie.
Hillary Clinton prononce un discours devant un public «latino» tapageur et enthousiaste. Elle s'essaye à quelques mots d'espagnol: «I'm tu Hillary» (Je suis ton Hillary), lance-t-elle, promettant de poursuivre son apprentissage de la langue. «Vous n'êtes ni des étrangers ni des intrus... l'immigration est bonne pour l'Amérique, elle a construit notre pays», conclut Mme Clinton, avant de découvrir, hilare, une réalisation capillaire à son effigie. (Darren ABATE / REUTERS)
A San Antonio au Texas, 15 octobre 2015, Hillary Clinton prononce un discours devant un public «latino» tapageur et enthousiaste. Elle s'essaye à quelques mots d'espagnol: «I'm tu Hillary» (Je suis ton Hillary), lance-t-elle, promettant de poursuivre son apprentissage de la langue. «Vous n'êtes ni des étrangers ni des intrus... l'immigration est bonne pour l'Amérique, elle a construit notre pays», conclut Mme Clinton, avant de découvrir, hilare, une réalisation capillaire à son effigie.