Cet article date de plus de sept ans.

La menace d'une "super-bactérie" plane sur un célèbre hôpital de Los Angeles

L'hôpital Cedars-Sinai, où quatre patients ont été infectés par une entérobactérie résistante aux antibiotiques, est le deuxième hôpital de la ville à faire face à cette menace qui a déjà fait deux morts.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles (Etats-Unis). (DAVID BUCHAN PHOTO / SIPA)

L'hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles a infecté à son insu quatre patients avec une "super-bactérie", a annoncé l'établissement mercredi 4 mars dans un communiqué (en anglais). L'hôpital renommé, qui traite notamment les vedettes d'Hollywood, a indiqué que ces quatre patients avaient reçu un diagnostic confirmant l'infection par une entérobactérie résistante aux carbapénèmes (CRE), une classe d'antibiotiques. Plus de soixante-dix autres malades pourraient y avoir été exposés.

Comme le détaille le Los Angeles Times (en anglais), la bactérie CRE est très résistante aux antibiotiques, et est particulièrement dangereuse dans un contexte hospitalier, où les patients peuvent avoir un système immunitaire faible. Un mois auparavant, l'UCLA's Ronald Reagan Medical Center, également situé à Los Angeles, avait annoncé que la même bactérie avait infecté sept patients, dont deux sont décédés. 

Un duodénoscope contaminé

Dans les deux établissements, les bactéries ont apparemment été transmises par des instruments chirurgicaux contaminés, des duodénoscopes, utilisés pour diagnostiquer et traiter des problèmes dans le pancréas et la vésicule biliaire. "Malgré le fait que Cedars-Sinai ait méticuleusement suivi le protocole de désinfection" recommandé par le fabricant, l'hôpital "a identifié un total de quatre patients infectés par la CRE", a affirmé l'établissement.

"Par mesure de précaution", le Cedars-Sinai a fait parvenir une lettre à 71 patients ayant été traités par le duodénoscope incriminé entre août 2014 et février 2015. L'hôpital tient à leur disposition un kit d'autodiagnostic gratuit qu'ils peuvent lui renvoyer pour analyses.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.