L'Empire State Building pourrait bientôt entrer en Bourse

Le fameux gratte-ciel américain fait un pas de plus vers une entrée en Bourse. Ses propriétaires espèrent lever 1 milliard de dollars (755 millions d'euros) dans l'opération. 

L\'Empire State Building de New York (Etats-Unis), le 11 décembre 2012. 
L'Empire State Building de New York (Etats-Unis), le 11 décembre 2012.  (DON EMMERT / AFP)

Le plus célèbre gratte-ciel du monde rêve d'être coté en Bourse. Et c'est bien parti. L'Empire State Building de New York (Etats-Unis) a obtenu le feu vert pour une introduction de la part de l'autorité boursière américaine (SEC), qui a validé son dossier d'enregistrement.

Dans un document boursier daté de mardi, la SEC déclare "effectif" le dossier d'enregistrement déposé en février par Empire State Realty Trust, la société qui possède le bâtiment. Ce feu vert va permettre à la famille Malkin, propriétaire de la société immobilière, de faire avancer son projet d'introduction boursière. Dans cette opération, elle espère ainsi lever un milliard de dollars (755 millions d'euros). Mais avant cela, il faudra encore convaincre les quelque 2 800 copropriétaires de cet immeuble de convertir leurs intérêts dans des parts d'une future société civile de placement immobilier, précisent Les Echos.

Après la destruction des tours jumelles du World Trade Center en septembre 2001, l'Empire State Building avait repris le titre de plus haut gratte-ciel de New York, mais il a été dépassé depuis peu par la nouvelle "tour de la Liberté" érigée sur le site des attentats. A noter que le fameux gratte-ciel n'a pas connu le crash boursier de 1929, puisqu'il a été construit plus tard, en 1931.