L'affaire des statuts sponsorisés coûte 10 millions d'euros à Facebook

Le réseau social était poursuivi des internautes l'accusant d'utiliser de façon excessive leurs photos et leurs données dans des produits publicitaires.

Dans une plainté déposée en mars 2011, des internautes accusaient Facebook d\'utiliser de façon excessive leurs photos et leurs données dans des \"statuts sponsorisés\".
Dans une plainté déposée en mars 2011, des internautes accusaient Facebook d'utiliser de façon excessive leurs photos et leurs données dans des "statuts sponsorisés". (NICHOLAS KAMM / AFP)

Un accord à 10 millions de dollars. Facebook a accepté de solder pour cette somme (7,9 millions d'euros) une plainte déposée par des internautes sur les "statuts sponsorisés". Selon des documents de justice datés du début du mois et accessibles en ligne dans la soirée du samedi 16 juin, Facebook et les plaignants ont demandé à une juge fédérale à San José (Californie, ouest) de ratifier leur accord conclu lors d'une procédure de médiation.

Les "statuts sponsorisés", lancés en début d'année, sont de discrets messages publicitaires s'affichant sur la page Facebook d'un internaute pour lui apprendre qu'un de ses "amis", dont le nom et/ou la photo peut s'afficher, "aime" le produit d'un annonceur.

Dans une plainté déposée en mars 2011, des internautes accusaient Facebook d'utiliser de façon excessive leurs photos et leurs données dans ces "statuts sponsorisés". Les 10 millions de dollars devront être distribués à "des groupes dont la mission est liée" aux motifs des plaignants.