Haïti sans président, Jovenel Moïse assassiné

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
haiti assassinat
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. de La Mornais, T. Donzel, J. Poissonnier, C. Aramie - franceinfo
France Télévisions

Le président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné mercredi 7 juillet dans ses appartements. Son épouse a été blessée. La communauté internationale condamne. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence jeudi.

Mercredi 7 juillet, la capitale d'Haïti, Port-au-Prince, était déserte après l'assassinat du président Jovenel Moïse. C'est à Pétion-Ville, dans la résidence personnelle du chef d'État, qu'un groupe armé est entré dans la nuit, vers 1 heure du matin. Selon l'ambassadeur d'Haïti aux États-Unis, ces hommes se sont d'abord fait passer pour des agents américains du service antidrogue. Jovenel Moïse a ensuite été abattu, et son épouse blessée.

Violence et corruption

Certains témoignages l'ont confirmé, et évoquent aussi un commando qui parlait espagnol ; la piste, peut-être, d'un groupe venu de l'étranger. Le Premier ministre, Claude Joseph, a décrété la loi martiale et la fermeture des frontières. Le président Jovenel Moïse, en fonction depuis 2017, était en conflit avec l'opposition sur sa date de fin de mandat. Il avait désigné un nouveau Premier ministre, il y a quelques jours, pour organiser des élections dans un pays marqué par la violence, la corruption et l'instabilité politique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.