Assassinat du président haïtien : plusieurs suspects tués ou arrêtés

Selon l'ONU, plusieurs suspects ont été tués, d'autres arrêtés dans la capitale, Port-au-Prince. D'autres sont actuellement encerclés par la police.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants de Port-au-Prince (Haïti) saluent le passage d'une voiture de police, le 8 juillet 2021. (VALERIE BAERISWYL / AFP)

L'enquête sur l'assassinat du président haïtien Jovenel Moïse progresse. Plusieurs "auteurs possibles" de ce crime ont été tués ou arrêtés, d'autres "ont trouvé refuge dans deux bâtiments" à Port-au-Prince (Haïti) "et sont encerclés par la police", a déclaré jeudi 8 juillet l'émissaire de l'ONU dans ce pays, Helen La Lime.

"Quatre membres du groupe ayant pénétré dans la résidence présidentielle ont été tués par la police, tandis que six autres sont maintenant détenus par la police", a-t-elle précisé depuis la capitale haïtienne, lors d'une visioconférence de presse avec des journalistes à New York.

Un Américain parmi les suspects

Parmi les personnes arrêtées figurent un Américain, a précisé à l'AFP Mathias Pierre, ministre chargé des questions électorales. Le département d'Etat, sans confirmer l'arrestation d'un ressortissant américain, a annoncé jeudi avoir accepté d'aider la police haïtienne dans le cadre de l'enquête.

Le chef de la police nationale, Léon Charles, a lancé un appel au calme. Il est toutefois resté vague sur les opérations en cours. "Nous avons déjà en main les auteurs physiques et nous sommes à la recherche des auteurs intellectuels", a poursuivi le chef policier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.