Tuerie d'Orlando : la fusillade la plus meurtrière des États-Unis

L'attaque d'un club gay d'Orlando (Floride) ce dimanche 12 juin s'est révélée être un attentat terroriste. L'auteur, un Américain d'origine afghane, a agi seul. Mais il a été soutenu par Daech, qui a revendiqué la fusillade qui a fait 50 morts et 53 blessés.

France 3

Des tirs nourris en pleine nuit ce dimanche à Orlando, en Floride. Des policiers d'élite interviennent dans une discothèque et parviennent à abattre l'auteur d'un massacre. À l'extérieur, les blessés sont évacués par dizaine. Vers deux heures du matin, armé d'un fusil et d'une arme de poing, Omar Mateen s'introduit dans le Pulse, une boîte de nuit très fréquentée par la communauté homosexuelle. L’homme tire à l'aveugle sur des clients puis retient les autres en otage. Le bilan fait état de 50 morts et de 53 blessés.

Un Américain connu du FBI

Omar Mateen, l'auteur de la fusillade la plus meurtrière des États-Unis, était un Américain d'origine afghane. L'homme de 29 ans avait déjà attiré l'attention du FBI à deux reprises pour des liens présumés avec un jihadiste kamikaze. Il était aussi surveillé pour sa radicalisation récente. Ce dimanche soir, le groupe État islamique revendique la tuerie. Une enquête pour acte de terrorisme a été ouverte. Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins et perquisitionné le domicile d'Omar Mateen.

Le JT
Les autres sujets du JT