Fusillade à Orlando : les Américains craignent une nouvelle attaque

La journaliste Valérie Astruc, en direct à Washington, fait le point sur la situation pour France 2.

FRANCE 2

Après la fusillade dans une discothèque d'Orlando (Floride) qui a fait 49 victimes, dans la nuit du 11 au 12 juin, les Américains vivent-ils dans la crainte d'une nouvelle attaque ? L'auteur de l'attentat, Omar Mateen, est né et a grandi aux États-Unis. "Les Américains réalisent que même l'océan Atlantique qui les sépare de l'Europe ne suffit plus à les protéger", indique Valérie Astruc, en direct depuis Washington.

Alerter au moindre comportement suspect

Il y a un an, les États-Unis avaient déjà été la cible d'un attentat à San Bernardino (Californie). Un couple sans histoire avait abattu 14 personnes. Ce couple, d'origine pakistanaise, avait aussi fait allégeance à Daech. "Les centaines d'arrestations préventives n'ont pas suffi à identifier tous les dangers. Le patron du FBI a lancé un appel, ce matin, demandant à tous les citoyens américains d'alerter la police au moindre comportement suspect", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police aux abords du Pulse, un club gay d\'Orlando (Floride), théâtre de la fusillade la plus meurtrière de l\'histoire des Etats-Unis, le 12 juin 2016.
La police aux abords du Pulse, un club gay d'Orlando (Floride), théâtre de la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis, le 12 juin 2016. (PHELAN M. EBENHACK / AP / SIPA)