États-Unis : le froid paralyse le nord du pays

Le froid extrême sévit toujours dans le nord des États-Unis. Les températures historiquement basses de ces derniers jours ont fait une douzaine de morts.

FRANCE 3

Chicago, troisième ville des États-Unis, bat des records de froid avec -29°C. La cité vit au ralenti. Des feux sont allumés sur les voies pour dégeler les aiguillages, les transports sont particulièrement perturbés sur les routes comme dans le ciel. Plus de 2 000 vols ont été annulés, laissant sur le carreau des dizaines de milliers de voyageurs. Certaines personnes prennent alors des selfies, devant les chutes d'eau gelées de Minneapolis. La glace se teinte de plusieurs couleurs, pour le plus grand plaisir des touristes.

Une douzaine de personnes décédées

Ce froid polaire a des conséquences dramatiques pour les sans-abri, nombreux aux États-Unis. Une douzaine de personnes ont perdu la vie. "Maintenant, les refuges sont tous pleins. Je ne sais plus où aller", confie un sans-abri. Le froid perturbe aussi les services de secours. Les policiers sont obligés de dégeler les bouches à incendie au chalumeau. Après le nord, l'est des États-Unis s'apprête à son tour à grelotter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comment expliquer ce phénomène ? \"On observe depuis mi-décembre un très gros déséquilibre en terme de températures à l\'échelle de l\'hémisphère Nord\", explique Ludovic Lagrange, météorologiste chez Météo Group. \"Il y a une importante anomalie de température sur les Etats-Unis\", comme ici, à Chicago.
Comment expliquer ce phénomène ? "On observe depuis mi-décembre un très gros déséquilibre en terme de températures à l'échelle de l'hémisphère Nord", explique Ludovic Lagrange, météorologiste chez Météo Group. "Il y a une importante anomalie de température sur les Etats-Unis", comme ici, à Chicago. (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP )