Etats-Unis : faire geler un œuf au plat et autres expériences polaires

Un tee-shirt solide comme du carton, une banane qui sert de marteau… Voilà comment les Américains et leurs voisins canadiens s'amusent malgré une vague de froid historique.

Une bulle de savon gèle par -25 °C à Calgary (Canada), le 6 janvier 2014.
Une bulle de savon gèle par -25 °C à Calgary (Canada), le 6 janvier 2014. (CHRIS RATZLAFF/YOUTUBE)

Une grande partie des Etats-Unis et du Canada est victime, depuis plusieurs jours, d'une vague de froid historique due à un vortex polaire. Alors que certains s'emmitouflent, que des prisonniers évadés se rendent parce qu'il fait vraiment trop froid, d'autres profitent des températures extrêmes pour faire quelques expériences surprenantes.

Faire de la neige avec de l'eau bouillante

Tentation n°1 en ce moment aux Etats-Unis : jeter de l'eau bouillante dans les airs pour la voir se vaporiser et retomber illico en flocons.

C'est probablement aussi la première cause de brûlures depuis quelques jours, comme le prouve cet article de BuzzFeed (en anglais) qui compile les réactions d'internautes malheureux.

"Cuire" un œuf au plat

Il faut deux ou trois minutes pour cuire un œuf au plat, mais combien pour qu'il gèle dans une poêle ? La réponse en images.

Faire des bulles qui gèlent

Former des bulles de savon, c'est rigolo, mais quand il gèle, elles se solidifient puis éclatent comme des ballons de baudruche, et c'est encore mieux.

Solidifier un tee-shirt mouillé

Evitez de sortir votre linge humide dehors par -30 °C. Il faut une à deux minutes pour qu'un tee-shirt mouillé devienne dur comme de la pierre quand il fait (beaucoup) moins que zéro.

Se servir d'une banane comme marteau

Besoin d'accrocher un thermomètre quelque part, mais vous n'avez rien pour enfoncer le clou ? Pas de panique : laissez reposer une banane quelques heures sur le rebord de la fenêtre et plus besoin de marteau !

Faire de la glace sans sorbetière

Jansen Chen, qui enseigne la pâtisserie au Centre culinaire international à New York (Etats-Unis), a décidé de fabriquer de la glace au chocolat sans sorbetière ni congélateur, raconte L'Express. Il lui a fallu seulement huit minutes pour que ses ingrédients deviennent solides, contre 20 à 25 minutes avec une sorbetière.