Cet article date de plus de trois ans.

En quatre ans, Dylan McWilliams, 20 ans, a été attaqué par un serpent, un ours et un requin

Le jeune Américain, instructeur en technique de survie, cumule les mauvaises rencontres, mais s'en sort à chaque fois sans trop de dégâts. La dernière en date : un requin-tigre à Hawaï.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un requin-tigre, au large de l'Afrique du Sud (photo d'illustration). (STEVE WOODS PHOTOGRAPHY / CULTURA CREATIVE / AFP)

Il paraît que la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit, mais la faune sauvage ne se gêne pas. En moins de quatre ans, Dylan McWilliams, 20 ans, a été mordu par un serpent, s'est réveillé un matin la tête dans la gueule d'un ours et a cru perdre sa jambe dans la mâchoire d'un requin, à Hawaï, jeudi. "Mes parents sont reconnaissants que je sois toujours en vie", a déclaré cet Américain originaire du Colorado au journal Honolulu Star Advertiser (en anglais), qui relate sa dernière mésaventure, samedi 21 avril.

Dylan faisait du bodyboard au large de l'île de Kauai, jeudi, quand ce qui semble être un requin-tigre d'environ deux mètres lui a attrapé la jambe. Le jeune homme, grand amateur d'espaces et instructeur en techniques de survie, a alors réussi à nager environ 30 mètres pour gagner la côte, où une passante a appelé les secours. "Je ne savais pas si j'avais perdu la moitié de ma jambe ou quoi", raconte-t-il. Dylan McWilliams s'en est finalement sorti avec sept points de suture.

Les doigts dans les yeux d'un ours

En juillet 2017, neuf points avaient été nécessaires pour recoudre son cuir chevelu, après une mauvaise rencontre avec un ours noir, dans un camp d'été dans le Colorado. Le jeune homme s'était réveillé la tête entre les crocs du plantigrade, qui le traînait au sol. "Il m'a attrapé... et ensuite m'a tiré, et il a mordu l'arrière de ma tête et m'a traîné. Lorsqu'il me traînait, c'est la partie qui a été la plus lente. J'ai eu l'impression que ça durait une éternité", avait alors raconté Dylan à la chaîne locale Denver 7, décrivant précisément le souffle de l'ours sur sa nuque. Dylan s'est défendu en mettant ses doigts dans les yeux de l'ours, pour que l'animal finisse par le lâcher.

Le jeune homme avait également déjà été mordu par un serpent à sonnettes lors d'une randonnée, dans l'Utah (Etats-Unis). Mais la morsure n'a pas été trop grave, Dylan n'avait été malade que quelques jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.