En 1988, le touriste Barack Obama tombait amoureux de Paris

Le "New York Times" a révélé une carte postale envoyée lors du séjour en Europe de celui qui deviendra le premier président américain noir.

La carte postale écrite en 1988 par Barack Obama, adressée à Cynthia Norris, pour qui travaillait le futur chef de l\'Etat américain. 
La carte postale écrite en 1988 par Barack Obama, adressée à Cynthia Norris, pour qui travaillait le futur chef de l'Etat américain.  (GABRIELLA DEMCZUK / THE NEW YORK TIMES )

Avant d'être président des Etats-Unis, Barack Obama se serait bien vu (brièvement) "peintre sur les bords de la Seine". Le New York Times (en anglais) a révélé une carte postale envoyée de Paris par le futur chef d'Etat, en voyage en Europe en 1988, rapporte France Info mercredi 26 mars.

Sur le ton de l'humour, il indique à sa correspondante, la directrice du bureau des catholiques noirs de l'archidiocèse de Chicago, qu'il a songé, en se promenant dans Paris, à abandonner ses "ambitions dans la politique" pour embrasser une carrière plus romantique. Le tout au dos d'une carte représentant Notre-Dame de Paris.

Un coup de foudre qui le laisse sans voix

Barack Obama décrit Paris comme la ville "la plus belle, séduisante" qu'il ait jamais vue. Il dit par ailleurs de la capitale française qu'elle a la capacité de rendre fou, employant un terme qui peut être interprété tantôt par "étourdissant", tantôt par "exaspérant".

"Tu serais amusée de savoir que, ne parlant pas un mot de Français, je demeure la plus part du temps muet", écrit encore l'éloquent président.