Colombie : les cartels font régner la terreur

Publié Mis à jour
Colombie : les cartels font régner la terreur
Article rédigé par
M. Burgot, N. Berthelot, RevelateursFTV - franceinfo
France Télévisions

Alors que les Colombiens éliront leur nouveau président dans moins de trois semaines, les cartels font la loi en tuant, terrorisant et en menaçant la population.

Les rues sont totalement désertes dans la ville d’Apartadó, en Colombie. Un couvre-feu a été imposé par un cartel de la drogue, l’un des plus puissants du pays. Les initiales du cartel sont présentes partout sur les murs. La population, effrayée, obtempère. "C’est très cruel. Tous les commerces fermés, les restaurants, le terminal de bus, tout est fermé", commente un habitant.

2 000 hommes déployés

Assassinat des forces de l’ordre, incendie de véhicules, les criminels entendent bien se venger, car leur chef vient d’être extradé vers les États-Unis. L’homme est responsable de 30% à 60% des flux de cocaïne sortant de Colombie. Son clan paralyse la région nord-ouest du pays. Les forces de l’ordre sont désemparées. Les ministres tentent de rassurer la population. "Dès ce soir, nous avons déployé 2 000 hommes supplémentaires", a déclaré le ministre de la Défense colombien. Dans ce contexte, un procureur anti-drogue a été assassiné au Paraguay alors qu’il était en lune de miel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.