Colombie : des méthodes choc pour éradiquer la criminalité

En Colombie, le taux de criminalité a baissé de 90% des dernières années. La méthode : organiser des rencontres en prison entre des détenus et des enfants.

FRANCE 2

Medellin en Colombie a été l'une des villes les plus dangereuses du monde. Aujourd'hui, elle a bien changé. Récemment, on a fêté ici le centième jour sans crime. Ce résultat spectaculaire est dû à une démarche unique au monde. Des adolescents sont emmenés dans des pénitenciers de haute sécurité où sont incarcérés les prisonniers les plus dangereux de Medellin. Comme des détenus, ils font leur entrée dans la prison et sont ensuite enfermés par groupe de quatre dans des cellules durant une demi-heure. Un détenu volontaire les y rencontre. Ce jour-là, c'est une femme qui rencontre quatre jeunes garçons. Elle doit purger une peine de 30 ans pour meurtre. "Ici, c'est un endroit pour les délinquants et demain, toi aussi tu peux être là", leur dit-elle.

Un électrochoc

"Moi, je m'appelle Monica et je suis ici pour homicide aggravé, parce que j'ai tué quelqu'un. Je suis ici à cause d'une mauvaise décision. À cause de ma désobéissance, de ne pas avoir écouté ma mère qui me suppliait de m'éloigner de mes mauvaises fréquentations", explique la détenue. Monica a été formée par des psychologues, pour que chaque mot qu'elle utilise ait un impact sur les adolescents. Les enfants et les détenus se réunissent ensuite tous ensemble pour partager leur expérience. Ils sortent d'ici marqués à jamais, la journée aura été pour eux un véritable électrochoc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un garçon colle des images dans un album d\'images dédié à Pablo Escobar, à Medellin (Colombie), le 8 août 2012.
Un garçon colle des images dans un album d'images dédié à Pablo Escobar, à Medellin (Colombie), le 8 août 2012. (RAUL ARBOLEDA / AFP)