Chili : dix ans après, l'amertume des 33 mineurs chiliens, restés coincés sous terre 69 jours avant d’être secourus

Il y a dix ans, au Chili, 33 mineurs débutaient un long calvaire qui allait durer 69 jours. Emprisonnés au fond d'une mine de cuivre à 600 mètres sous terre à la suite d'un éboulement, ils avaient survécu dans des conditions extrêmes. Que deviennent-ils ? 

France 3

C'est un feuilleton qui a tenu en haleine la planète il y a dix ans tout juste. 33 drapeaux célèbrent l'incroyable sauvetage des mineurs chiliens. Lorsque le conduit de la mine s'effondre, les hommes trouvent refuge dans un abri à 700 mètres de profondeur. Pendant 17 jours, on les croit morts. Mais ils arrivent à faire passer une vidéo par un puits de ventilation. 

Marqués à vie

Il faudra deux mois supplémentaires pour creuser une galerie de secours jusqu'à eux. Leur remontée dans une cage étroite d'à peine 60 centimètres a été diffusée en direct sur toutes les télévisions. Un à un, les hommes ont retrouvé leurs proches après 69 jours d'enfermement dans la chaleur et dans l'humidité. Certains mineurs ont conservé une maquette de la capsule et aussi un petit mot écrit pour prévenir les secours qu'ils étaient en vie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un officier chilien avec les mineurs bloqués dans la mine de San José, pendant l\'opération de secours, le 13 octobre 2010 à Copiapo (Chili).
Un officier chilien avec les mineurs bloqués dans la mine de San José, pendant l'opération de secours, le 13 octobre 2010 à Copiapo (Chili). (CHILEAN NAVY / AFP)