Cet article date de plus de neuf ans.

Beyoncé et Michelle Obama ciblées par des pirates informatiques

Des hackers anonymes ont publié sur un site internet des données personnelles liées à une douzaine de personnalités américaines, dont des informations bancaires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le rappeur Jay-Z et sa femme, Beyoncé, le 17 février 2013 à Houston (Etats-Unis).  (LUCY NICHOLSON / REUTERS)

Parmi leurs victimes figurent la "first lady" américaine, Michelle Obama, le vice-président, Joe Biden, mais aussi Beyoncé et son mari Jay-Z, Britney Spears ou encore Donald Trump. Des pirates informatiques anonymes ont mis en ligne, mardi 12 mars, des données personnelles présentées comme celles d'une douzaine de personnalités américaines de la politique et du spectacle.

Le site, dont la page d'accueil est titrée "Les fichiers secrets", affiche des données relativement banales, comme des adresses ou des numéros de téléphone, mais aussi, notamment pour Beyoncé et Michelle Obama, des soldes de comptes bancaires et des numéros de sécurité sociale, un identifiant personnel utilisé pour de nombreuses démarches administratives aux Etats-Unis. L'action des hackers a été notamment relayée par le collectif Anonymous.

La police fédérale américaine a annoncé avoir ouvert une enquête sur un possible piratage de données personnelles, même si l'authenticité de ces données n'est pour l'instant pas confirmée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.