Cet article date de plus de dix ans.

Le patron d'Apple est le boss le mieux payé des Etats-Unis

Avec une rémunération atteignant 296 millions d'euros en 2011, Tim Cook figure en tête de la liste des patrons américains les mieux rémunérés établie par le "Wall Street Journal".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Tim Cook, directeur général d'Apple, le 7 mars 2012 à San Francisco, en Californie (Etats-Unis). (ROBERT GALBRAITH / REUTERS)

Succéder à Steve Jobs n'est pas une mince affaire, mais le poste a ses avantages. Tim Cook, le directeur général d'Apple, a été le patron américain le mieux payé en 2011, selon une enquête du Wall Street Journal (article abonnés, en anglais) publiée lundi 22 mai. 

Le patron, qui est à son poste depuis août 2011, deux mois avant la mort du fondateur et précédent patron Steve Jobs, affiche une rémunération annuelle de 377,98 millions de dollars. 

Son salaire ne représente qu'une faible part de sa rémunération : Tim Cook n'a gagné "que" 900 000 dollars en salaire, auxquels s'ajoutent la même somme en prime de performance. L'essentiel de sa rémunération vient du million d'actions qui lui ont été accordées au moment de sa nomination.

300 millions de dollars de plus que le deuxième du classement

Le Wall Street Journal note que la rémunération de Tim Cook l'an dernier était la plus élevée qu'il ait jamais enregistrée depuis 2006. Mais le calcul est un peu faussé : Apple a expliqué aux actionnaires que l'octroi d'actions au directeur général était valable pour les dix ans à venir, et non seulement pour l'année 2011. Il a l'obligation de garder la moitié de ces actions jusqu'en 2016 au moins, et le restant jusqu'en 2021.

Dans la suite du palmarès, le fondateur et directeur général d'Oracle, Larry Ellison apparaît en deuxième place, avec 76 millions de dollars (59 millions d'euros). Le patron de la chaîne de télévision CBS, Leslie Moonves, est en troisième position avec 69 millions de dollars (54 millions d'euros).

Ces chiffres, tirés des rapports annuels aux actionnaires, ont été compilés par Hay Group pour le compte du quotidien et portent sur les 300 plus grandes entreprises cotées aux Etats-Unis selon leur chiffre d'affaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.