Cet article date de plus de neuf ans.

Amnesty veut des règles plus strictes sur l'usage du taser aux Etats-Unis

Le pistolet à impulsions électriques fait débat outre-Atlantique. Selon les données de l'organisation internationale, l'arme aurait fait 500 morts aux Etats-Unis, depuis 2001. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Amnesty International réclame des règles plus rigoureuses, le 15 févrieri 2012, concernant l'usage du taser par la police, aux Etats-Unis.  (OLI SCARFF / GETTY IMAGES)

Le taser est dans le viseur d'Amnesty International. L'organisation a appelé à des "restrictions plus rigoureuses" sur l'utilisation de ce pistolet à impulsions électriques par la police, mercredi 15 février. Cette demande fait suite à la mort, lundi, d'un homme touché par cette arme, ce qui porte à 500 les morts de ce type, depuis 2001, aux Etats-Unis. La victime a cessé de respirer après avoir été touché deux fois par un taser. 

"Sur les centaines de décès qui ont suivi l'utilisation du taser par la police aux Etats-Unis, des dizaines se sont révélés être liés à une utilisation sans nécessité du taser", a indiqué Susan Lee, directrice des Amériques d'Amnesty International. Des directives strictes au niveau national devraient remplacer les milliers de règles différentes suivies en ce moment par les états ou les collectivités locales, estime l'organisation de défense des droits de l'homme. 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.