Les incendies en Amazonie progressent, le ministre brésilien de la Défense assure qu'ils sont "sous contrôle"

Le Brésil a également rejeté mardi l'aide de 20 millions de dollars des pays du G7 pour combattre ces incendies. 

De la fumée s\'échappe d\'un feu près de Novo Progresso, dans l\'Etat du Para, au Brésil, le 25 août 2019.
De la fumée s'échappe d'un feu près de Novo Progresso, dans l'Etat du Para, au Brésil, le 25 août 2019. (JOAO LAET / AFP)

Les feux de forêt en Amazonie ont encore progressé, lundi 26 août, au cours des dernières 24 heures, au deuxième jour des opérations de lutte anti-incendie de l'armée brésilienne. Les pays du G7 ont annoncé lundi le déblocage d'une aide d'urgence de 20 millions de dollars, rejetée dans la foulée par le Brésil

Quelque 1 113 nouveaux départs de feu ont été recensés dimanche au Brésil par l'Institut national de recherche spatiale (INPE). Au total, près de 80 000 feux de forêt ont été répertoriés au Brésil depuis le début de l'année - un plus haut depuis 2013  - dont plus de la moitié en Amazonie.

Le ministre brésilien de la Défense a cependant affirmé lundi que les incendies en Amazonie étaient "sous contrôle", après le déploiement de plus de 2 500 militaires et des pluies signalées dans plusieurs des régions concernées. La situation "a été un peu exagérée", a ajouté Fernando Azevedo e Silva, qui a affirmé devant des journalistes à la sortie d'une réunion avec le président Jair Bolsonaro que le Brésil avait connu certaines années des "pics d'incendies beaucoup plus graves".