Le groupe Casino poursuivi en France pour des activités liées à la déforestation en Amazonie

Plusieurs organisations se fondent sur la loi sur le devoir de vigilance adoptée en mars 2017 pour assigner en justice le groupe de distribution français. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une enseigne d'un magasin Casino à Paris, en juillet 2018. (ERIC PIERMONT / AFP)

Le groupe Casino participe-t-il à la déforestation en Amazonie ? Plusieurs associations environnementales et ONG, dont Canopée, Envol vert, Notre affaire à tous ou encore France nature environnement, ont annoncé, mercredi 3 mars, qu'elles avaient assigné le groupe de distribution français en justice, "en raison de ses ventes en Amérique du Sud de produits à base de viande bovine, liée à la déforestation et à l’accaparement de terres des peuples autochtones".

Ces organisations se fondent sur la loi sur le devoir de vigilance adoptée en mars 2017 pour assigner Casino en justice. "En 2021, dans un monde où nous pouvons techniquement tout tracer et tout contrôler, un groupe international appelé Casino, qui a connu une formidable croissance en Amérique du Sud ces dernières années, est incapable d’éliminer la déforestation de toute sa chaîne d’approvisionnement. C’est inacceptable !", a commenté Boris Patentreger, cofondateur d’Envol vert.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.