Brésil : des milliers d'indigènes manifestent devant la Cour suprême avant un jugement sur leurs terres ancestrales

Il s'agit de la plus grande manifestation d'indigènes jamais organisée dans le pays, selon les organisateurs.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des peuples indigènes brésiliens lors de la manifestation vers la cour suprême à Brasilia (Brésil), le 25 août 2021.  (MATEUS BONOMI / AGIF / AFP)

Quelque 6 000 d'indigènes en tenue traditionnelle ont manifesté mercredi 25 août à Brasilia (Brésil), où la Cour suprême devait rendre un jugement crucial sur leurs terres ancestrales. Près de 170 tribus étaient représentées, de nombreux participants portant des coiffes en plumes et brandissant des arcs et des flèches.

Les manifestants se sont dirigés vers le siège de la plus haute juridiction brésilienne, espérant faire pression sur ses 11 juges. Il s'agit de la plus importante manifestation d'indigènes jamais organisée au Brésil, selon l'Association des peuples indigènes du Brésil (Apib) qui coordonne la mobilisation.

Les indigènes face au lobby de l'agriculture

Les juges de la Cour suprême doivent confirmer ou rejeter la "thèse temporelle" qui ne reconnaît comme ancestrales que les terres qui étaient occupées par les indigènes quand a été promulguée la Constitution en 1988. Or de nombreuses tribus ont été déplacées lors des soubresauts de l'histoire brésilienne, notamment sous le régime militaire (1964-1985).

De retour sur leurs terres, celles-ci réclament la protection du statut accordé aux réserves, auquel est opposé le puissant lobby brésilien de l'agronégoce. Pour les défenseurs de l'environnement, la protection des terres indigènes est aussi le moyen d'enrayer la destruction de l'Amazonie, victime d'une déforestation record sous la présidence de Jair Bolsonaro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amazonie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.