Cet article date de plus d'un an.

Amazonie : sept pays de la région signent un pacte de protection de la forêt

Il s'agit de la Colombie, du Pérou, de l'Equateur, la Bolivie, le Brésil, le Surinam et le Guyana, tous réunis pour un sommet pour l'Amazonie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les dirigeants ou représentants de sept pays de la région signent un pacte de protection de l'Amazonie, à Leticia (Colombie) le 6 septembre 2019. (RAUL ARBOLEDA / AFP)

Sept pays amazoniens ont signé un pacte pour la protection de la plus grande forêt tropicale au monde. Il s'agit de la Colombie, du Pérou, de l'Equateur, la Bolivie, le Brésil, le Surinam et le Guyana, tous réunis vendredi 6 septembre pour un sommet présidentiel pour l'Amazonie. Le texte prévoit une surveillance par satellite et une intervention coordonnée en cas de sinistre, en réponse aux récents incendies qui ont ravagé des milliers de kilomètres carrés de forêt.

Le président colombien, Ivan Duque, hôte du sommet dans la ville de Leticia, a indiqué qu'il s'agissait d'un "mécanisme de coordination" et que les pays se réuniraient de nouveau lors de la conférence des Nations unies sur le climat en décembre.

Nouvelles piques de Bolsonaro à Macron

Durant le sommet, auquel il a participé par visioconférence, le président brésilien, Jair Bolsonaro, a déclaré que ce pacte constituait une réaffirmation de la souveraineté de chacun des pays amazoniens. Il s'en est, en outre, à nouveau pris à Emmanuel Macron : "Cette fureur internationale a seulement servi à ce que le chef d'une grande nation attaque le Brésil et mette en danger notre souveraineté."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.