Amazonie : les fermiers continuent de défricher par le feu

France 2 a rencontré des fermiers brésiliens en Amazonie, qui continuent de créer des pâturages en abattant et en brûlant des arbres de la forêt.

FRANCE 2

Le gouvernement brésilien a indiqué dans la nuit de lundi 26 à mardi 27 août qu'il refusait l'aide internationale afin de lutter contre les feux qui ravagent la forêt amazonienne. Il affirme également que les incendies sont sous contrôle. Pourtant, un millier de départs de feu a été enregistré dimanche. Et les fermiers, souvent à l'origine des incendies, continuent de défricher de cette manière.  

"On abat les arbres pour survivre" 

"Après avoir brûlé, on plante des graines pour commencer notre pâturage afin d’élever notre bétail", explique ainsi Aurélio Andrade, fermier. "Personne ici n'a de soutien du gouvernement fédéral ou de quiconque. Seulement de Dieu. Alors on n'a pas le choix avec mes amis, on abat les arbres pour planter de l'herbe, pour survivre", assure-t-il. Pour mettre fin à ces pratiques, les agriculteurs demandent des subventions afin de changer de mode de production.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne d\'une partie de la forêt amazonienne partie en fumée près de Porto Velho dans l\'État de Rondonia au Brésil.
Vue aérienne d'une partie de la forêt amazonienne partie en fumée près de Porto Velho dans l'État de Rondonia au Brésil. (CARLOS FABAL / AFP)