19 septembre 1955. Coup d’état militaire en Argentine

Juan Domingo Peron est élu président de l'Argentine en 1946, et le restera pendant neuf ans.

Le président Juan Domingo Peron s\'adresse au peuple argentin depuis la maison du gouverneur à Buenos Aires, le 5 juillet 1955.
Le président Juan Domingo Peron s'adresse au peuple argentin depuis la maison du gouverneur à Buenos Aires, le 5 juillet 1955. (AFP / UPI)
Ce militaire, qui a fait ses classes dans l'Italie de Mussolini, n'a pas toujours eu le profil d'un grand démocrate. Admirateur du Duce, il en avait repris le style martial et une conception très autocratique du pouvoir. Pendant ses années de gouvernance du pays, il s'imposera à la tête d'un mouvement populiste avant d'être chassé du pouvoir par les militaires, le 19 septembre 1955.
 
Retour sur cette journée historique …
Voir la vidéo

Lorsque Peron meurt en 1973, une année après son retour à la présidence, sa troisième épouse Isabel, alors vice-présidente, lui succède.