Cet article date de plus de treize ans.

Alors que l'Asie honore la mémoire de ses morts, un séisme de magnitude 6,7 est survenu samedi en Indonésie

La secousse s'est produite au large des îles Tanimbar, dans l'est de l'archipel.Cinq ans après le tsunami du 26 décembre 2004, des cérémonies étaient prévues notamment dans la province indonésienne d'Aceh, au Sri Lanka, ainsi qu'en Inde et en Thaïlande. 226.000 personnes avaient trouvé la mort dans 13 pays du pourtour de l'océan Indien.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un séisme de magnitude 6,7 est survenu samedi au large de l'île indonésienne de Maluku (est). (F2)
La secousse s'est produite au large des îles Tanimbar, dans l'est de l'archipel.

Cinq ans après le tsunami du 26 décembre 2004, des cérémonies étaient prévues notamment dans la province indonésienne d'Aceh, au Sri Lanka, ainsi qu'en Inde et en Thaïlande. 226.000 personnes avaient trouvé la mort dans 13 pays du pourtour de l'océan Indien.Dans la province indonésienne d'Aceh, qui a payé le plus lourd tribut à la catastrophe, une journée de prière se tenait dans les mosquées de cette province islamique à la mémoire des 168.000 morts ou disparus recensés dans l'archipel.

Au Sri Lanka, où les organisations humanitaires évoquent généralement le chiffre de 31.000 décès, deux minutes de silence ont été observées à travers l'île à la mémoire des disparus.

Des cérémonies ont également eu lieu en Inde en Thaïlande où quelque 20.000 personnes ont été tuées par la vague géante provoquée par un séisme de magnitude 9,3.

Depuis, des systèmes d'alerte anti-tsunami ont été mis en place - de manière éparse - afin d'éviter une répétition de la catastrophe de 2004 mais Noeleen Heyzer, sous-secrétaire général de l'ONU, a déploré des "failles significatives". Selon elle, "les systèmes d'alerte sauvent des vies seulement si ils atteignent les personnes en danger".

En outre, la reconstruction a buté dans certains pays sur des problèmes de corruption, comme au Sri Lanka par exemple. A tel point que le gouvernement de Colombo doit aujourd'hui rendre des comptes sur la moitié des quelque 2,2 milliards d'aide promis par les donateurs étrangers.

Le tsunami de 2004 avait été déclenché par un séisme de magnitude 9,3. L'Indonésie se situe sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où la rencontre de plaques continentales provoque une forte activité sismique.

Séisme de magnitude 6,7 en Indonésie
La secousse a été enregistrée à 15h57 locales (7h57 à Paris) à environ 152 km au nord-ouest de Tual et à une profondeur de 67km, a précisé l'Agence indonésienne de météorologie et de géophysique. "Le séisme sous-marin était suffisamment éloigné de ville la plus proche de Tual. Il est également très en profondeur, ce qui signifie qu'il n'aura pas d'effet significatif", a déclaré le responsable de l'Agence, Suharjono. "Nous n'avons pas d'information faisant état de dégâts", a-t-il ajouté.

L'Institut de géophysique américain (USGS) a, quant a lui, évalué le séisme à une magnitude de 6.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.