VIDEO. Les musulmans de France craignent d'être associés aux preneurs d'otages

Depuis hier soir, les musulmans français condamnent avec la plus grande fermeté l'assassinat d'Hervé Gourdel.

Voir la vidéo
C. COLNET, C. CORMERY - FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Si la France entière est choquée par la mort d'Hervé Gourdel, la communauté musulmane redoute par-dessus tout les amalgames. Depuis mercredi 24 septembre au soir, les musulmans de France condamnent avec la plus grande fermeté l'assassinat de ce randonneur français, enlevé puis décapité par des jihadistes en Algérie.

Un rassemblement prévu vendredi à Paris

Entre colère et dégoût, ils se sont confiés dans ce reportage de France 2. Un homme se dit "ému", un autre martèle que le terroristes "n'ont rien à voir avec l'islam". Une femme dit craindre les amalgames alors qu'il est "déjà très compliqué de nous faire reconnaître en tant que musulmans". Un converti témoigne avoir du mal à convaincre sa famille que l'islam est "une religion de paix".

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, a appelé "les musulmans et leurs amis" à se rassembler vendredi devant la Mosquée de Paris, en hommage à Hervé Gourdel. Ce doit être un "moment de recueillement et de solidarité" inédit, au cours duquel sera dénoncée "l'horreur barbare et sanguinaire des terroristes" liés au groupe Etat islamique (EI).

La Mosquée de Paris, le 31 octobre 2013.
La Mosquée de Paris, le 31 octobre 2013. ( MAXPPP)