Zimbabwe : Emmerson Mnangagwa succède officiellement à Robert Mugabe

Après 37 ans de règne à la tête du Zimbabwe, Robert Mugabe a démissionné à l'âge de 93 ans, mardi 21 novembre. 

Le nouveau président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, le 22 novembre 2017 à Harare (Zimbabwe). 
Le nouveau président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, le 22 novembre 2017 à Harare (Zimbabwe).  (AARON UFUMELI / CITIZENSIDE / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il prend désormais la tête du Zimbabwe. L'ancien vice-président du pays, Emmerson Mnangagwa, a officiellement succédé à Robert Mugabe, vendredi 24 novembre. Ce dernier a démissionné mardi à l'âge de 93 ans, après 37 ans de règne à la tête du pays. "Moi, Emmerson Dambudzo Mnangagwa, jure qu'en tant que président de la République du Zimbabwe je serai loyal à la République du Zimbabwe et obéirai, soutiendrai et défendrai la Constitution et les lois du Zimbabwe," a-t-il déclaré, prêtant serment devant plusieurs dizaines de milliers de personnes à Harare, la capitale du Zimbabwe.

Mugabe poussé à démissionner

Robert Mugabe a été poussé vers la sortie par un coup de force de l'armée, qui a pris le contrôle du pays dans la nuit du 14 au 15 novembre. Cet événement faisait suite au limogeage d'Emmerson Mnangagwa le 6 novembre, à l'issue d'un bras de fer avec l'épouse du chef de l'Etat, Grace Mugabe, pour la succession de son mari. Evincé de la direction de son parti, la Zanu-PF, et menacé de destitution, Robert Mugabe a finalement laissé la place à son ancien numéro 2, surnommé "le crocodile".