LA PHOTO. Le Zimbabwe réclame le départ de Mugabe

L’introduction en mai 2016 d’une nouvelle devise, à parité avec le dollar, soulève une vague de protestation à travers le pays. Les manifestants exhibent des billets de banque qui ne valent plus rien. Le gouvernement est à court de liquidité et ne peut plus payer les fonctionnaires et les militaires. La manifestation du 3 août à Harare a été violemment dispersée par la police.

Manifestation contre Mugabe à Harare Robert Mugabe, le vieux lion de 92 ans, est de plus en plus contesté. Il dirige le pays d’une main de fer depuis l’indépendance en 1980. Mais le Zimbabwe est en ruine. 90% de la population, autant dire tout le pays, vit de l’économie souterraine. Mugabe doit aussi faire face aux critiques de son propre camp. Les vétérans de la guerre d’indépendance, piliers du régime, dénoncent l’attitude dictatoriale du vieux président.