VIDEO. Naufrage à Lampedusa : "C'était terrifiant", témoignent les pêcheurs de l'île

Plus de 130 migrants sont morts et quelque 200 sont portés disparus après le naufrage jeudi de leur bateau, au large de l'île italienne. Seuls 150 clandestins ont été sauvés. 

RENAUD BERNARD - FRANCE 2

Les recherches doivent reprendre, vendredi 4 octobre au matin, au large de l'île italienne de Lampedusa. Jeudi, plus de 130 migrants sont morts dans le naufrage de leur bateau et quelque 200 sont portés disparus. Selon les autorités, le navire, parti de Libye, transportait 450 à 500 migrants. Seulement 150 clandestins environ ont été sauvés, ce qui laisse craindre un bilan d'environ 300 morts dans la pire tragédie de l'immigration de ces dernières années.

Les pêcheurs de Lampedusa ont été parmi les premiers à secourir les naufragés. "C'était une scène dramatique. Tous ces gens qui tendaient les bras vers nous et appelaient à l'aide, c'était terrifiant", témoigne l'un d'eux. "Il y avait quatre enfants. C'était horrible. On leur avait mis des chaussures neuves comme un message d'espoir", raconte un autre. "On a vu un océan de têtes, on a mis une demi-heure pour embarquer chacun d'entre eux car ils glissaient à cause du gazole" répandu à la surface de la mer, décrit un troisième.

Selon le vice-Premier ministre Angelino Alfano, dépêché sur place, le bateau de pêche des migrants a commencé à prendre l'eau et "de peur qu'il ne coule, les migrants ont enflammé une couverture [pour attirer l'attention], mais cela a provoqué un incendie, puis le navire a chaviré".

Des garde-côtes italiens aident des migrants clandestins naufragés à débarquer le 3 octobre 2013 à Lampedusa (Italie).
Des garde-côtes italiens aident des migrants clandestins naufragés à débarquer le 3 octobre 2013 à Lampedusa (Italie). (GUARDIA COSTIERA / AFP)