VIDEO. La crise alimentaire en Somalie risque de durer sans mesures d'urgence

Au moins 260 000 personnes sont mortes en Somalie entre octobre 2010 et avril 2012. Un analyste de l'ONU réclame un plan de long terme.

APTN

Au moins 260 000 personnes sont mortes en Somalie entre octobre 2010 et avril 2012 en raison d'une grave crise alimentaire à laquelle aucune réponse humanitaire adéquate n'est apportée, selon une étude publiée par l'ONU  jeudi 2 mai. La moitié des victimes sont des enfants de moins de 5 ans. Dans les régions du Bas-Shabelle, de Mogadiscio et de Bay, les plus durement touchées, la crise alimentaire a tué respectivement 18, 17 et 13% des enfants de moins de 5 ans

Daniel Molla, un analyste de l'Unité d'analyse sur la sécurité alimentaire et l'alimentation (FSNAU), créée par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) afin de fournir aux organisations humanitaires des données fiables en termes de nutrition et de sécurité alimentaire, demande une aide d'urgence pour la Somalie. Il réclame également un plan de longue durée pour venir en aide au million de personnes chassées par le conflit somalien et pour pallier l'absence de nourriture.

Deux jeunes enfants près du Centre de santé maternel et infantile de Mogadiscio (Somalie), le 24 avril 2013. 
Deux jeunes enfants près du Centre de santé maternel et infantile de Mogadiscio (Somalie), le 24 avril 2013.  (BEN CURTIS / AP / SIPA)