VIDEO. Burkina Faso : l’inquiétude des Français expatriés

3 500 Français sont installés au Burkina Faso. Quelques-uns de ses expatriés, plongés en plein chaos, témoignent pour France 2.

France 2

Chez les milliers de Français résidant au Burkina Faso, l’inquiétude règne face à la situation chaotique. "Ce matin, c’était vraiment très très chaud. On entendait les hélicoptères, les coups de feu…", raconte Catherine Granier, expatriée à Ouagadougou. "Les étudiants revenaient nous dire régulièrement où ça en était, que l’Assemblée nationale était complètement cramée. Là, on s’est dit que c’était très sérieux", poursuit-elle.

Marie Bollard réside elle aussi dans la capitale burkinabè. "Je ne suis pas allée travailler ce matin. Je ne m’y attendais pas. On avait prévu d’aller travailler et, finalement, on n’a pas bougé parce qu’on entendait les coups de feu dans le quartier", se souvient-elle.

"On n’a pas de quoi tenir un siège"

Delphine Kohler explique aussi que "personne n’a eu envie de sortir de chez soi. On entendait autour des bruits d’émeutes". Une autre expatriée décrit "de la fumée, des coups de feu, un hélicoptère qui lance des gaz lacrymogènes…"

Une résidente s’inquiète de son côté de son manque de provisions : "On n’a pas de quoi tenir un siège", commente-t-elle. "On se sait pas si demain tout redémarra ou non", conclut-elle. Vraisemblablement pas.

Le JT
Les autres sujets du JT