Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Tunisie : la petite phrase de Sarkozy qui choque les Algériens

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

"Vous n'avez pas choisi votre emplacement", a ironisé le président des Républicains, en visite à Tunis lundi, lorsqu'il a évoqué la Tunisie, située entre l'Algérie et la Libye, qui a été frappée récemment par des attentats.

En visitant le musée du Bardo, où un attentat jihadiste a fait 22 morts en mars, Nicolas Sarkozy voulait afficher sa solidarité avec la Tunisie dans la lutte contre le terrorisme. Mais une déclaration du président des Républicains a choqué les Algériens. Il a, en effet, ironisé sur le fait que le pays est situé entre l'Algérie et de la Libye : "Ce n'est pas nouveau. Vous n'avez pas choisi votre emplacement", a-t-il déclaré dans un sourire, sur cet extrait isolé par la radio tunisienne Shems FM.

"Un ton ironique et moqueur", juge un média algérien

"L'Algérie, qu'en sera-t-il dans l'avenir, de son développement, de sa situation ? C'est un sujet qui, me semble-t-il, doit être traité dans le cadre de l'Union pour la Méditerranée" a-t-il poursuivi. "Nicolas Sarkozy dérape sur l'Algérie", estime le site d'info Tout sur l'Algérie, quand Algérie-Focus pointe son ton "ironique et moqueur".

Dans les commentaires, les internautes algériens ne sont pas tendres avec l'ancien président, qu'ils jugent d'avantage responsable que l'Algérie de la montée du terrorisme dans la région, notamment à cause de sa gestion du cas libyen.

Nicolas Sarkozy a d'ailleurs eu un mot pour la "malheureuse Libye, qui a souffert pendant des décennies d'un des dictateurs les plus cruels qu'on n'ait jamais connu, M. Khadafi". ll a regretté que la Libye ait été "laissée tomber", après l'intervention occidentale contre le régime de Khadafi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tunisie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.